1983 mars | 2015 | Makoumè !

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Makoumè !
Noirs, métis, pédés, séropos... On abuse, merde !
#queersfordemocracy | 20.03.2015 - 17 h 18 | 0 COMMENTAIRES
Lundi 23 mars à Paris: rencontre avec Tony Sebastian Souza, du collectif canadien «Queers Against Israeli Apartheid». #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing

À l’initiative du collectif Q4P-F, «Queers for Palestine – France | LGBT (lesbiennes, gais, bi & trans) pour la Palestine – France», une réunion publique d’information aura lieu lundi 23 mars à 20 heures autour de Tony Sebastian SOUZA, militant du collectif canadien QuAIA («Queers Against Israeli Apartheid»).

Tony présentera notamment l’important travail réalisé depuis 2008 par QuAIA. Fondé à la suite d’une Semaine de lutte contre l’apartheid israélien, organisée à l’université de Toronto, QuAIA n’a eu de cesse de dénoncer le «pinkwashing» de l’État d’Israël (c’est-à-dire l’usage par cet État d’un discours censément favorable aux droits humains des personnes LGBT, en vue de détourner l’attention de ses violations récurrentes & massives des droits humains des Palestinien/ne/s).

En sept années, QuAIA a mobilisé la communauté LGBT canadienne contre le pinkwashing & contre la politique conduite par l’État d’Israël dans les territoires occupés palestiniens. Ce collectif a connu une audience mondiale en 2010 (lorsque des groupes de pression ont tenté de priver la Pride de Toronto de fonds publics parce qu’il y participait); il a alors obtenu en justice la reconnaissance de l’absence de caractère antijuif de l’expression, légitime dans un débat démocratique, d’«apartheid israélien».

La réunion se tiendra en mairie du IIème arr. de Paris, 8, r. de la Banque, m° Bourse (ligne 3) – www.google.fr/maps/place/Mairie+du+IIe+arrondissement+de+Paris.

RÉFÉRENCES

https://www.facebook.com/events/432686280242273

20140705_can_t_pinkwash_this_quaia_toronto_a

#queersfordemocracy | 18.03.2015 - 16 h 48 | 0 COMMENTAIRES
Racisé/e/s, queers, séropos: FN le 22, la haine le 23

Dans l’Hexagone comme outre-mers, le 1er tour des élections départementales se tiendra dimanche. La Fédération Total Respect (Tjenbé Rèd), qui lutte contre les racismes, les LGBT-phobies (lesbo-, gai-, bi- & transphobies) ou la sérophobie relative aux PVVIH (personnes vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine), appelle les personnes racisées, queers ou séropos à s’unir face à l’extrême droite.

Marine LE PEN affiche un visage moderne, voire LGBT-friendly, mais ses candidat/e/s dans les 2.054 cantons de la République révèlent le fond idéologique de son parti: propos homophobes ou antisémites récurrents, insultes sexistes ou racistes envers Christiane TAUBIRA, etc.

David Sar AUERBACH CHIFFRIN, porte-parole de Total Respect, a déclaré: «Déjà, les mairies Front national coupent les vivres aux associations de lutte contre les discriminations. Elles boycottent la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage & de leurs abolitions. Demain, exploitant leurs nouvelles compétences, des conseils départementaux FN pourraient par exemple humilier les PVVIH devant les CDAPH (commissions des droits & de l’autonomie des personnes handicapées) ou censurer les manuels scolaires des collèges qui évoqueraient l’homosexualité de Verlaine & Rimbaud. Dans votre intérêt, votez & faites voter contre le FN.»

https://www.facebook.com/notes/federationtotalrespect/10152751228593693

barjot_le_pen_by_gilles_condoris_20070501

#queersfordemocracy | 04.03.2015 - 12 h 06 | 0 COMMENTAIRES
Queers Against Israeli Apartheid s’arrête: Queers 4 Palestine salue son bilan

20141031_logo_q4p_f_b_fond_blanc
LE COLLECTIF «QUEERS AGAINST
ISRAELI APARTHEID» (CANADA)
S’ARRÊTE: LE COLLECTIF «QUEERS 4
PALESTINE» (FRANCE) SALUE SON BILAN

Le collectif QuAIA, «Queers Against Israeli Apartheid» (Toronto, www.queersagainstapartheid.org), animé notamment par Elle Flanders & Tim McCaskell, annonce dans un communiqué du 26 février qu’il met un terme à son action. Il entend ainsi permettre à ses membres de «développer de nouvelles solidarités avec la Palestine & d’établir de nouveaux liens avec d’autres types d’oppression».

Le collectif Q4P-F, «Queers for Palestine – France | LGBT (lesbiennes, gais, bi & trans) pour la Palestine – France», salue l’important bilan de son homologue canadien.

Fondé en 2008 à la suite d’une «Semaine de lutte contre l’apartheid israélien» organisée à l’université de Toronto, QuAIA n’a eu de cesse de dénoncer le «pinkwashing» de l’État d’Israël (c’est-à-dire l’usage par cet État d’un discours censément favorable aux droits humains des personnes LGBT, en vue de détourner l’attention de ses violations récurrentes & massives des droits humains des Palestinien/ne/s).

En sept années, QuAIA a mobilisé la communauté LGBT canadienne contre le pinkwashing & contre la politique conduite par l’État d’Israël dans les territoires occupés palestiniens. Ce collectif a obtenu une audience internationale en 2010 (lorsque des groupes de pression ont tenté de priver la Pride de Toronto de fonds publics au motif qu’il y participait); il a alors obtenu en justice la reconnaissance du caractère non antijuif mais légitime, lié au débat politique, de l’expression d’«apartheid israélien».

#queersforpalestine
#lgbtpourlapalestine
#pinkwashing

RÉFÉRENCES

https://www.facebook.com/notes/lgbtpourlapalestine/610535675747692